Carnet d'exploration

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ET 00:00
ctrl+left click: toggle check
001 Impressions001 Nid du faucon

Lorsqu'on observe les Hautes terres du Coerthas occidental d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Hautes terres du Coerthas occidental x:32 y:36
Scruter
/lookout

Ce hameau de montagne s'était à l'origine développé autour d'un petit poste de garde. Hélas, on y déplora de nombreuses pertes à cause du refroidissement brutal qui survint après le septième fléau. Le nom de la bourgade vient de la présence ancestrale de nombreuses familles de fauconniers dans la région: on y élevait des gerfauts pour surveiller les allées et venues des dragons.
002 Impressions002 Camp des Deux-Rivières

Lorsqu'on observe les Hautes terres du Coerthas occidental d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Hautes terres du Coerthas occidental x:20 y:23
Scruter
/lookout

Un bivouac désaffecté où des chevaliers ishgardais étaient jadis stationnés. Une éthérite y avait également été installée, mais elle fut abandonnée après la calamité. Le campement surplombe le confluent de deux rivières, la Vivaigue et la Coerthas, ce qui lui a donné son nom.
003 Impressions003 Île de Rêvedragon

Lorsqu'on observe les Hautes terres du Coerthas occidental d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Hautes terres du Coerthas occidental x:10 y:18
Scruter
/lookout

Une île au milieu de Cendrétang. La légende veut qu'après une dure bataille au bord du lac désormais gelé, un immense dragon ait été maintenu dans un profond sommeil par la magie de légistes ishgardais. La bête a dormi si longtemps que la cendre qui s'était déposée sur sa peau s'est changée en pierre et qu'il a fini par devenir cet îlot à la forme étrange.
004 Impressions004 Vigile du Crépuscule

Lorsqu'on observe les Hautes terres du Coerthas occidental d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Hautes terres du Coerthas occidental x:20 y:6
Scruter
/lookout

À l'instar des autres Vigiles, ce bastion de la lutte anti-dragons fut édifié pour défendre Ishgard contre ses ennemis héréditaires. Des chevaliers de la maison Durendaire y étaient autrefois postés sous les ordres de sire Yuhelmeric. Le Fléau ayant détruit une partie des remparts, le froid a enfermé la place forte dans un cercueil de glace. Abandonnée, elle est aujourd'hui infestée de créatures maléfiques.
005 Impressions005 Bergeries de Gorgagne

Lorsqu'on observe les Hautes terres du Coerthas occidental d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Hautes terres du Coerthas occidental x:31 y:4
Scruter
/lookout

Cette ferme fut bâtie par sire Gorgagne, un chevalier servant la maison Durendaire. S'étant impliqué dans l'éducation du fils aîné des Durendaire en qualité de maître d'armes, l'homme fut profondément affecté par la disparition brutale de celui-ci lors d'un voyage. L'héritier ne donna plus jamais signe de vie, et sire Gorgagne, abattu, renonça à sa carrière militaire pour se consacrer à cette exploitation.
006 Impressions006 Les Pruches

Lorsqu'on observe les Hautes terres du Coerthas occidental d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Hautes terres du Coerthas occidental x:36 y:19
Scruter
/lookout

Déserté suite au grand refroidissement d'après le Fléau, ce hameau était jadis un village de bûcherons qui vivaient du bois des nombreux conifères des environs. Ce sont d'ailleurs eux qui lui ont donné son nom de pruches ou pérusses, de l'appellation locale de ces pins emblématiques de la région.
007 Impressions007 Lit d'os

Lorsqu'on observe les Hautes terres du Coerthas occidental d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Hautes terres du Coerthas occidental x:20 y:36
Scruter
/lookout

Selon certaines rumeurs, les yétis préféreraient dormir sur des couches improvisées qu'ils confectionneraient avec les ossements de leurs victimes. Nul ne saurait confirmer ou infirmer ceci, notamment du fait que les plus grands naturalistes sont peu enthousiastes à l'idée d'aller vérifier sur place.
008 Impressions008 Loth ast Gnath

Lorsqu'on observe l'Avant-pays dravanien d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Avant-pays dravanien x:27 y:36
Scruter
/lookout

Construits grâce à un mélange d'argile et de salive, les nids des Gnathes se montrent étonnamment solides. Ils sont notamment capables de résister aux intempéries de l'Avant-pays dravanien. La fumée qui s'élève de ces structures serait une sorte d'encens dont la fonction serait de repousser les dragons.
009 Impressions009 Annexe Mineure

Lorsqu'on observe l'Avant-pays dravanien d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Avant-pays dravanien x:12 y:39
Scruter
/lookout

Ces ruines seraient les vestiges d'une grande cité disparue, mais selon la version officielle du Saint-Siège, il s'agirait de hameaux où vivaient autrefois des hérétiques et que Halone la Conquérante aurait rasés dans un acte de vengeance divine. De nombreux érudits contestent toutefois cette vision de l'Histoire.
010 Impressions010 Annexe Trine

Lorsqu'on observe l'Avant-pays dravanien d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Avant-pays dravanien x:16 y:23
Scruter
/lookout

Ces trois tours se distinguent par le fait qu'elles semblent avoir été bâties pour accueillir à la fois des humains et des dragons. Cette particularité architecturale tendrait à corroborer la position du Saint-Siège selon laquelle elles auraient été érigées par des sorcières hérétiques pour elles-mêmes et leurs conjoints draconiques.
011 Impressions011 Les Cent Râles

Lorsqu'on observe l'Avant-pays dravanien d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Avant-pays dravanien x:29 y:6
Scruter
/lookout

Le puissant courant de la rivière a presque emporté entièrement ces anciennes ruines situées au pied de Sohm Al. Désormais, cet endroit est habité par toutes sortes de créatures qui se nourrissent des poissons et autres formes de vie, et par les dragons qui chassent ces premières.
012 Impressions012 Halo

Ce magnifique endroit de l'Avant-pays dravanien, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges, est un lieu idéal pour prier.
Avant-pays dravanien x:8 y:6
Prier
/pray

Cet ancien autel est situé dans les profondeurs ardentes de Morne. Il était autrefois décoré de deux statues, l'une à l'effigie d'une jeune femme et l'autre d'un dragon, mais seule la seconde existe encore de nos jours. En levant les yeux à cet endroit, il est possible d'observer le pic flottant de Sohm Al.
013 Impressions013 La Penne

Lorsqu'on observe l'Avant-pays dravanien d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Avant-pays dravanien x:33 y:23
Scruter
/lookout

Créé par des chasseurs qui sont venus en ces lieux reculés dans l'espoir d'attraper les chocobos sauvages de la forêt alentour, ce hameau et ses habitants sont astucieusement protégés des regards hostiles des dragons grâce aux branches et aux feuillages des majestueux toucheciels.
014 Impressions014 Sohm Al

Lorsqu'on observe l'Avant-pays dravanien d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
Avant-pays dravanien x:11 y:13
Scruter
/lookout

De tous les monts qui forment la chaîne d'Abalathia, aucun ne s'élève aussi haut que le pic de Sohm Al, le toit d'Éorzéa. Il est considéré comme une terre sacrée par les dragons, qui s'y rendent lorsqu'ils sentent leur dernière heure arrivée. La vue de cette imposante montagne formée de cristal et non de roche, et qui flotte dans le ciel, est quelque chose d'inoubliable.
015 Impressions015 Nid-Mog

Lorsqu'on observe L'Écume des cieux de Dravania d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
L'Écume des cieux de Dravania x:29 y:35
Scruter
/lookout

Cette colonie de Mogs est curieusement installée au sommet de Sohm Al, la plus haute montagne d'Éorzéa, au cœur du domaine des dragons. Sans doute ces créatures poilues ont-elles conclu un pacte avec le dragon ancien Hraesvelgr pour obtenir sa protection et le droit de vivre à cet endroit.
016 Impressions016 L'Aire

Lorsqu'on observe L'Écume des cieux de Dravania d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
L'Écume des cieux de Dravania x:29 y:13
Scruter
/lookout

De violentes tempêtes éthéréennes font continuellement rage autour du repaire de Nidhogg, empêchant d'approcher tous ceux qui chercheraient à déranger le dragon ancien dans son sommeil, fût-il de quelques années ou de plusieurs siècles.
017 Impressions017 Tharl Oom Khash

Lorsqu'on observe L'Écume des cieux de Dravania d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
L'Écume des cieux de Dravania x:18 y:6
Scruter
/lookout

Cet ancien édifice, dont le nom signifierait “cristal issu du remords” dans la langue des dragons, est à moitié absorbé par des formations de cette matière. De par le degré de cristallisation, certains postulent qu'un être qui possédait un pouvoir capable de rivaliser avec celui des sept dragons anciens a perdu la vie à cet endroit.
018 Impressions018 Zénith

Lorsqu'on observe L'Écume des cieux de Dravania d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
L'Écume des cieux de Dravania x:7 y:27
Scruter
/lookout

Cette majestueuse forteresse, située au centre même du domaine de Hraesvelgr, est gardée par les Mogs qui vivent dans L'Écume des cieux, selon un pacte conclu entre le dragon ancien et ces créatures. Malgré le millier d'années qui s'est écoulé, l'édifice continue de se dresser bravement, forçant le respect de tous ceux qui posent les yeux dessus.
019 Impressions019 L'Isolé

Ce magnifique endroit de L'Écume des cieux de Dravania, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges, est un lieu idéal pour prier.
L'Écume des cieux de Dravania x:17 y:37
Prier
/pray

Cet imposant monument se dresse sur une île adjacente à celle appelée Clos-Vert. Les Mogs l'appelle L'Isolé car ils pensent qu'il s'agit d'une statue à l'effigie d'un “roi des habitants de la terre qui se serait perdu”. Il n'existe toutefois aucun document qui pourrait permettre d'établir l'identité de cet individu.
020 Impressions020 Maison des lettreux

Lorsqu'on observe L'Écume des cieux de Dravania d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
L'Écume des cieux de Dravania x:35 y:20
Scruter
/lookout

Ces murs vieux de mille ans sont tout ce qu'il reste d'une tour qui aurait été bâtie par les humains et les dragons avant qu'ils ne se déclarent la guerre. Ce sont les lettres gravées que l'on peut encore deviner sur certaines de ces vieilles pierres ont amené les Mogs à donner à ces vestiges le nom qu'on leur connaît actuellement.
021 Impressions021 La Roquerie

Lorsqu'on observe L'Écume des cieux de Dravania d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
L'Écume des cieux de Dravania x:23 y:18
Scruter
/lookout

D'après les dires des Mogs, l'endroit connu sous le nom de la Roquerie était autrefois un port animé par lequel de nombreux voyageurs allaient et venaient à dos de wyverne. Si certes les bâtiments continuent d'exister, les dragons que l'on peut y voir de nos jours ne sont autres que de dangereux serviteurs de Nidhogg.
022 Impressions022 Camp de Cime-des-nuages

Lorsqu'on observe L'Écume des cieux d'Abalathia d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
L'Écume des cieux d'Abalathia x:15 y:37
Scruter
/lookout

Cet avant-poste occupé par les chevaliers de la Rose, de la maison Haillenarte, a pour principale fonction de prévenir toute incursion des Dravaniens par le biais des îles qui flottent dans le ciel. C'est également là que se trouve le Protecteur, un puissant aéronef qui donnerait un important avantage aux Ishgardais s'il n'était pas sujet à des pannes répétées.
023 Impressions023 Le Nidifice

Ce magnifique endroit de L'Écume des cieux d'Abalathia, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges, est un lieu idéal pour somnoler.
L'Écume des cieux d'Abalathia x:37 y:40
Somnoler
/doze

C'est à cet endroit que divers oiseaux, qui voyagent entre le Proche-Orient et Éorzéa, viennent faire leurs nids. Là, ils pondent leurs œufs, élevent leurs petits et finalement leur apprennent à prendre leur envol, pour ainsi poursuivre le cycle inlassable de leurs migrations.
024 Impressions024 Voor Sian Siran

Lorsqu'on observe L'Écume des cieux d'Abalathia d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
L'Écume des cieux d'Abalathia x:39 y:21
Scruter
/lookout

Cette source s'est formée à partir de l'humidité de l'atmosphère, qui s'est accumulée sous l'effet de cristaux d'eau. Le chevalier qui a découvert cet endroit fabuleux en aurait fait part à un ménestrel errant, et celui-ci aurait alors composé un chant où il a comparé la beauté des lieux au paradis légendaire de Voor Sian Siran.
025 Impressions025 Île Mok Oogl

Lorsqu'on observe L'Écume des cieux d'Abalathia d'un point surélevé, on peut apercevoir ce magnifique endroit, dont la beauté pourrait inspirer des chants aux bardes jusqu'à la fin des âges.
L'Écume des cieux d'Abalathia x:13 y:9
Scruter
/lookout

Sur cette île, dont le nom signifie “bruit venu d'en haut” dans la langue des Vanu Vanu, se trouve un monument portant un dessin d'origine mog. Il faut toutefois préciser qu'aucune de ces créatures poilues ne semble vivre dans les environs, ce qui laisse une grande part de mystère quant à l'origine de l'édifice.


Haut de page
Carnet d'exploration - Le chat a faim