Carte

x: y:
Ce point de péche n'a pas l'air très poissonneux...
Ce point de péche n'a pas l'air très poissonneux...
Eil Tohm
Clos-Vert

Clos-Vert
Thermes d'Ouestebourg


Colonie des Maîtres terriens
Colonie des Maîtres terriens


Colonie des Maîtres terriens
Nuages de Sohm Al


Tharl Oom Khash

Ce point de péche n'a pas l'air très poissonneux...
Eil Tohm
54 
Tharl Oom Khash
55 Œil du goéland
Clos-Vert
54 
015 Nid-Mog
Cette colonie de Mogs est curieusement installée au sommet de Sohm Al, la plus haute montagne d'Éorzéa, au cœur du domaine des dragons. Sans doute ces créatures poilues ont-elles conclu un pacte avec le dragon ancien Hraesvelgr pour obtenir sa protection et le droit de vivre à cet endroit.
016 L'Aire
De violentes tempêtes éthéréennes font continuellement rage autour du repaire de Nidhogg, empêchant d'approcher tous ceux qui chercheraient à déranger le dragon ancien dans son sommeil, fût-il de quelques années ou de plusieurs siècles.
017 Tharl Oom Khash
Cet ancien édifice, dont le nom signifierait “cristal issu du remords” dans la langue des dragons, est à moitié absorbé par des formations de cette matière. De par le degré de cristallisation, certains postulent qu'un être qui possédait un pouvoir capable de rivaliser avec celui des sept dragons anciens a perdu la vie à cet endroit.
018 Zénith
Cette majestueuse forteresse, située au centre même du domaine de Hraesvelgr, est gardée par les Mogs qui vivent dans L'Écume des cieux, selon un pacte conclu entre le dragon ancien et ces créatures. Malgré le millier d'années qui s'est écoulé, l'édifice continue de se dresser bravement, forçant le respect de tous ceux qui posent les yeux dessus.
019 L'Isolé
Cet imposant monument se dresse sur une île adjacente à celle appelée Clos-Vert. Les Mogs l'appelle L'Isolé car ils pensent qu'il s'agit d'une statue à l'effigie d'un “roi des habitants de la terre qui se serait perdu”. Il n'existe toutefois aucun document qui pourrait permettre d'établir l'identité de cet individu.
020 Maison des lettreux
Ces murs vieux de mille ans sont tout ce qu'il reste d'une tour qui aurait été bâtie par les humains et les dragons avant qu'ils ne se déclarent la guerre. Ce sont les lettres gravées que l'on peut encore deviner sur certaines de ces vieilles pierres ont amené les Mogs à donner à ces vestiges le nom qu'on leur connaît actuellement.
021 La Roquerie
D'après les dires des Mogs, l'endroit connu sous le nom de la Roquerie était autrefois un port animé par lequel de nombreux voyageurs allaient et venaient à dos de wyverne. Si certes les bâtiments continuent d'exister, les dragons que l'on peut y voir de nos jours ne sont autres que de dangereux serviteurs de Nidhogg.
051 Le dragon sans nom
Cette statue d'un dragon au nom inconnu se dresse majestueusement au sud-est de L'Écume des cieux de Dravania. Les circonstances de sa création restent un mystère pour tous, mais sur son socle figure une inscription en ancien ishgardais: “Que le souvenir des ailes de saphir vive dans nos cœurs à jamais.”
052 Colonie des Maîtres terriens
Quand il a réalisé que le roi Thordan avait trahi les dragons, Nidhogg est entré dans une colère si noire qu'il a voulu rayer de la carte toutes les colonies humaines qui se dresseraient devant ses yeux. C'est ainsi que celle des Maîtres terriens s'est rapidement transformée en un champ de ruines. Selon les Mogs célestes, un certain “roi des Maîtres terriens” y avait construit une demeure luxueuse, mais les preuves de son existence ont disparu dans les flammes.
053 Le Vieux-Père
Les Mogs célestes considèrent cet arbre millénaire comme une figure paternelle qui veille sur la flore de L'Écume des cieux de Dravania. En effet, sa naissance remonte à une époque fort lointaine, bien avant que la Guerre du chant des dragons ne flétrisse la végétation foisonnante de l'archipel.


Haut de page
L'Écume des cieux de Dravania - Le chat a faim